Non le grunge n’est pas mort ! Spécial Seattle

Le grunge est toujours vivant. Spécial retour sur les débuts de la scène Seattle !

Après la disparition de Kurt Cobain (Nirvana, 1994), Layne Staley (Alice In Chains, 2002) et Scott Weiland (Stone Temple Pilots, 2001), Chris Cornell ajoute son nom à l’hécatombe des vocalistes grunge.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*